Quelques infos

Hello 🙂
Un petit post pour donner des nouvelles

Je sais que je n’ai pas posté depuis longtemps mais pour autant je n’ai pas arrêté d’écrire. Je me suis mis en tête d’effectuer un gros travail sur ma technique d’écriture pour la perfectionner. J’essaye d’intégrer les critiques notamment en laissant davantage de place aux autres personnages. Je suis assez égocentrique (je crois que vous aviez deviné tout seuls ^^) et je n’insiste pas assez sur l’échange, la complémentarité, la complicité entre les partenaires. Cela ne veut pas dire supprimer ce que je pense mais ajouter les commentaires des autres. Le BDSM est un jeu de pouvoir, il y a un conflit que je ne mets pas assez en scène. J’ai fait différents tests et je crois que je tiens le bon bout. Vous me direz ça dès que je l’enverrai. Comme je me suis mise à Netflix je passe un peu trop de temps devant la télé (comme quoi Netflix tue bien la créativité française ! 😀 ), je n’ai donc pas encore de date prévue.

Autre sujet, j’ai dit dans le dernier post que le humbler était un instrument ne marchant pas sur les femmes, suite à quoi Candice m’a envoyé un message, d’ailleurs elle travaille toujours sur son prochain texte, cela fait longtemps mais le projet n’est pas abandonné à ce que j’en sais. Bref, elle m’a dit que j’avais tort et qu’il existe bien un pendant féminin. Evidemment ma curiosité a été piquée au vif. Elle m’a dit qu’elle pourrait me donner directement la réponse mais que ça ne serait pas marrant. Si vraiment j’y tenais elle pourrait m’expliquer … en échange de ma soumission pour une soirée. J’ai bien sûr rigolé en disant que je n’étais pas curieuse à ce point. Que le prix était trop fort. J’étais surtout sûre de trouver l’information sur internet … vous savez quoi ? J’ai cherché, cherché … et je n’ai rien trouvé. Je me suis même dit qu’elle bluffait. Elle m’a rendu folle.
Bien sûr le temps que j’avoue mon échec le « prix » avait augmenté. L’inflation, baisse du pouvoir d’achat comme elle a dit 😀
Bilan, effectivement il existe bien une version féminine du humbler et je la hais ! 😀 Je vais garder le secret jusqu’à ce que je sorte un texte dessus.

A bientôt 🙂

3 réflexions sur « Quelques infos »

  1. Bonsoir Emilie
    C est à croire que vous lisez dans mes pensées, j envisageai de vous envoyer un commentaire par rapport à la fréquence de vos post .
    Je trouve que publier quatre à cinq post par mois d une telle qualité, c est déjà beaucoup, Je voulais vous dire d ailleurs, pour avoir lu certains livres sur le bdsm que vos récits supporte largement la comparaison avec ces livres, vous faîtes preuve d une telle maîtrise et surtout D UNE TELLE IMAGINATION que l on ne retrouve dans aucun roman.
    C est vrai que c est un immense plaisir de lire vos post , mais cela vous demande beaucoup de travail, alors,
    Prenez votre temps, j attendrai patiemment , de plus, attendre quand on sait que la récompense arrivera , a quelque chose de magique.cela vous met dans une sorte de bonheur contenu ; c est comme le gamin qui attend sa sucette ou le chien son os, de plus c est l occasion de relire vos anciens récits comme le dressage de Simplet ,exemple pris au hasard !!!!
    De toute façon, j aime tellement vos récits que, même si vous publiez un livre sur la vie et les moeurs des libellules du lac paladu, je l achéterai pour le lire; eh oui bon, j ‘aimerai mieux quand même que vous restiez dans votre domaine de prédilection, là ou vous êtes la meilleure le BDSM.

    Merci Emilie

    1. Bonsoir,
      Lire dans les pensées c’est ma spécialité 😀
      Il n’y a pas de secret pour être passionnant ou plutôt il n’y en a qu’un seul : parler de ce que l’on connait le mieux. Sans vouloir me vanter j’ai parcouru le BDSM en long en large et en travers. Il me reste encore des choses à apprendre j’en ai conscience mais j’ai déjà ma petite culture.
      Tout ces délais sont surtout dus à une remise en question de ma méthode d’écriture. Je vais essayer pendant quelques temps d’autres angles pour voir ce qu’ils m’apportent. Pour le prochain j’ai choisi un narrateur détaché de l’action qui saute d’une tête à l’autre. Je suis assez mal à l’aise de parler de moi à la troisième personne mais il faut que j’expérimente. L’écriture c’est comme la peinture il faut parfois faire des tests un peu originaux pour ne pas le laisser enfermer dans un style.
      En tout cas je suis ravie que mes lecteurs continuent de venir alors qu’il y a moins de publications 🙂

  2. Bonjour Emilie
    Tout d abord, merci de trouver le temps de répondre à mes commentaires , c est vraiment sympa; je me doute bien que intelligente et perspicace comme vous l êtes, v ous n ‘avez aucun problème pour lire dans les pensées des gens, ceci dit pour moi, bonne lecture, c est un peu l anarchie dans mon esprit, entre le besoin de liberté poussé à l extrème, pour preuve je part quelques jours dans la région d’Avignon avec pour tout bagages, mon vélo et mon bivouac et ainsi pouvoir randonner au grès des vents, m’arrêter ou je veux, quand je veux, difficile de trouver plus libre, et le besoin de soumission qui ne me quitte pas, avoir une maîtresse et lui obéir docilement, remarquez, pouvoir choisir librement d être soumis, c est aussi une forme de liberté.
    Plus sérieusement, c’est surtout la raison de ce courrier, je voulais vous parler de votre
    nouveau style de narration, je ne retire en rien à ce que j ‘ai dit , vous êtes sur la bonne voie, ce style est plus mature, plus littéraire, juste deux petites remarques, il serait génial de garder certaines bonnes idées du mode de narration précédent, notamment, ces petites phrases que vous glissiez dans vos textes telles que ( il était mignon dans cette position,sur le dos, nu à même le sol de multiples carrés rouges sur le corps, c est comme ça que j ‘aime voir les hommes) dog play n°2 avec le chiot, ou alors, ma préférée ( tu vas devoir apprendre à laisser couler le jugement des autres) Simplet dernier post; Je vais , d ailleurs devoir vous verser des royalties, cette phrase me guide régulièrement dans ma vie de tous les jours, et deuxième remarque, vous êtes quand même le personnage principal, tout gravite autour de vous, c est quand même votre ressentie qui passe en priorité, même si j ai bien aimé le passage avec chouchou, c est vrai que nous les hommes, nous avons ce besoin constant de nous culpabiliser, de nous rabaisser , je l ‘ai trouvé un peu long.
    Je pensais d ailleurs, pour un de votre prochain récit avec le dressage de deux ou trois soumis , vous auriez sous votre coupe une jeune domina à former, et avec votre nouveau mode de narration , je la verrais bien vous admirer, ne tarissant pas d éloges sur vous, ne cessant de vous idolâtrer et évidemment vouloir absolument que vous soyez fier d’elle , pauvres soumis.
    Derniére chose, vous dîtes que vous avez votre petite culture dans le monde du BDSM
    j en suis tout à fait convaincu, alors que vous en êtes au stade du master, moi, j en suis encore à celui de l école maternel, nez en moins ( perle que me racontait mon prof de français, vue dans une dictée) Néanmoins donc, ce n est pas que j ai la prétention de vous apprendre quelque chose sur le bdsm, le simple fait d écrire cette phrase me gêne, j ai l impression de vous offenser, je voulais juste vous apporter mon témoignage
    et surtout la douleurs ressentie sur les pa
    rties les plus fragiles de notre anatomie, mais là, c est une autre histoire.

    PS je trouve ce commentaire plutôt médiocre, mais j avais tellement envie de vous parler de votre nouveau style!

    Bonne journée et bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *