7 réflexions sur « Les récits femdom »

  1. Je ne détaillerai pas comment je suis arrivé sur ce blog, n’étant ni soumis ni dominateur (au sens BDSM), ce serait trop long à expliquer. Mais les récits que j’y trouve sont prenants, assez bien écrits. S’agit-il toujours de choses réalisées ou vécues, ou seulement un exercice littéraire de situations imaginées, fantasmées ?
    En tout cas, le niveau d’éducation de l’auteur se lisent dans la narration. Le style fluide et sur le ton de la connivence, de la confession même, pouvant incorporer le lecteur tout à la fois dans le rôle du D ou du s selon son appétence ou son détachement, est excitant.
    Dommage qu’il reste autant de fautes… Oh bien sûr, je gage que beaucoup n’en auront guère remarqué, la rigueur orthographique ou grammaticale du moment étant quelque peu relâchée !… Mais il est en cette matière comme dans l’exercice du dressage, objet de ces récits : placer toujours la barre un cran au-dessus du niveau atteint par l’élève. C’est la clé de la progression.
    Et en la matière, le niveau d’érudition d’Emilie ne fait pas de doute. Mon niveau d’exigence est donc de la pousser à gommer ces petites aspérités qui demeurent dans la lettre et heurtent l’œil pour tendre vers la perfection… 😉

    1. Bonjour et bienvenue sur le blog 🙂
      Les récits partent de situations réelles, après je mélange et arrange les faits pour que ce soit plus intéressant à lire.
      N’hésitez pas à signaler les fautes pour que je les corrige. J’écris le soir et la fatigue de la journée fait que certaines énormités passent sous le contrôle radar 😛 Surtout sur les textes plus anciens que je postais juste après l’écriture sans les laisser décanter plusieurs jours.

      1. Je fais des corrections pour quelques amies auteures, notammant en littérature érotique (tiens, tiens… peut-être un indice sur pourquoi je suis arrivé sur ce blog…). Mais je ne les fais jamais « en public », sur un blog ou autre zone de commentaire accessible à tous (question de déontologie, ou de respect…). C’est avec plaisir que je signalerai les petites imperfections que j’ai relevées, afin d’aider à rendre ces textes encore plus délicieux, mais plutôt par mail, dès que je recevrai cette info sur dans ma BAL…

        1. Il faudrait que je mette mon adresse email en public, déjà tant de personnes la connaisse que je ne suis plus à ça près ^^’

      2. Bonjour,

        les fautes sont corrigées. Cela dit il me manque quelques illustrations notamment à propos de l’histoire du paillasson et de vos escarpins semelle rouge.

        cordialement

  2. Bonjour, je decouvre ce blog par accident et plaisir…beaucoup apprecie le survol des differentes pratiques et techniques d’une relation d/s et quelques fantasmes du point de vue feminin (ou dirais-je d’une dominante..)…ne manque a mon avis qu’une intro classe aux jeux de douche doree, traitee soit comme punition mais, bien plus erotique, comme recompense (rare!) d’un soumis qui aura satisfait sa maitresse…comme temoignage de sa veneration avec une maitresse qui assume pleinement les mille et une facons de jouer avec les sens d’un mec soumis et devoue, pret a baiser le carrelage ou lecher le fond de la baignoire ou maitresse aura consenti a se soulager…tant de moyens entre tendresse et humiliation de rendre un soumis en transe, tout en lui conservant un caractere de gratification exceptionnelle dont seule maitresse decide!…

    1. Merci des compliments 🙂 Mais ce genre de jeu n’est pas mon fort, je laisse d’autres personnes plus douées s’en charger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *